Cantine Ma-Tania

The property

La cantine Ma-Tania est bien plus qu’un restaurant local. Elle est le vestige de nombreux souvenirs d’enfants, petits et grands, de Scotstown. Lieu où l’on se raconte les dernières nouvelles du village et où s’accostent les vélos « déraillés » des marmots venus s’acheter une poutine ou un cône de crème glacée, l’endroit était le premier où on allait si l’on cherchait quelqu’un. Pendant l’hiver, ce sont les ski-doos qui débarquent pour se dégourdir les mitaines le temps d’un « Hot Chicken classique ». Et tout au long de l’année, la salle à manger extérieure laisse la chance à tout un chacun d’apprécier le vent des saisons qui changent.

 

Nous vous invitons à vérifier l’horaire de la cantine en cliquant ici ! De la pizza toute garnie aux burgers généreux, l’amour des gens se goûte dans chacun des plats servis par les cuisinières investies.

 

**Un peu d’histoire**

 

Ma-Tania tient son nom de « Matante Tania » contrairement à ce que l’on pourrait penser. Effectivement, si attachante elle est, on aurait tendance à croire que « Ma » est la référence au pronom possessif ; nous qui cherchons tous à repartir avec une petite part d’elle. Celle-ci choisissait l’appellation en référence à son surnom donné par ses neveux et nièces. Femme au courage incommensurable, c’est pour se changer les idées qu’elle décida initialement de reprendre la cantine mise sur pause depuis plus d’un an. Eh bien, maintenant, il n’y a plus de place pour penser à autre chose ! Le succès de la réouverture est si certain que la propriétaire ne s’intéresse qu’à de multiples façons d’encore et encore mieux satisfaire sa clientèle. Ici, elle reprendrait probablement nos mots pour corriger ‘’mieux combler ses ami(e)s et voisin(e)s’’, elle qui connaît le nom du moindre visiteur!

 

Avant, pendant de nombreuses années, Tania menait un quotidien de serveuse dans le resto du village de Scotstown. Adorée de tous, elle transmet une joie certaine à ceux et celles qu’elle côtoie. Le visage heureux et bienveillant, elle ne se doutait pas qu’un événement allait transformer le cours de sa vie.

 

Personne ne souhaite ce type de nouvelle ; quoiqu’avec un bon œil, il y a toujours façon de tourner le verre d’eau à moitié vide en verre à moitié plein. L’annonce ébranlant de son docteur lui posant un diagnostic de sclérose en plaques secoua ses fondations. On ne lui donnait que 2 ans avant de devoir se soumettre à l’utilisation régulière du fauteuil roulant. Une posologie lourde à avaler, littéralement. Les quelques mois qui s’ensuivirent furent certainement difficiles, vous en aurez conçu.

 

Le 9 juillet 2020, Tania changea le cours de son discours. Après en avoir bavardé comme une fantaisie ici et là devant ses enfants, un de ceux-ci rapporta fièrement à ses ami(e)s de l’école que sa maman allait racheter la cantine du village. Surprise de s’en faire parler par d’autres, elle décida de rendre cette rumeur réelle, elle qui l’avait tant chérie dans son enfance. Sa première motivation était simple : montrer à ses enfants qu’il ne faut pas s’abattre sur son sort ! Avec un entourage fort et solide, de la conviction et beaucoup de persévérance, de petits miracles pourraient se produire se disait-elle.

 

Au premier jour d’ouverture, voyant qu’il serait difficile de rentrer dans les temps pour servir tous ces gens qui attendaient avec impatience de retomber avec leurs coutumes passées, elle appela sa mère à lui porter secours. Depuis ce jour 1, sa maman n’est jamais repartie. Elle qui travaillait auprès de caisses et banques de la région, elle emboîta le pas pour ce changement de carrière ! Pendant 14 jours, elle chevaucha un horaire de fou : jours et nuits, elle courait dans tous les sens pour assister du mieux possibles sa fille dans son succès ! Maintenant, les deux femmes passent plus de temps ensemble que jamais. Collègues et amies, la complicité entre les deux est manifeste. Le père de la propriétaire vient également prêter main forte dès que possible. Tania souligne à quel point elle se sent choyée de pouvoir jouir d’une aussi belle relation familiale ! Aussi, inévitablement, Tania souhaite remercier son conjoint sans qui elle n’aurait pu tenter une telle acrobatie. Ensemble depuis plus de 10 ans, et mariés depuis plus de 5, ils s’étaient d’abord côtoyés toute leur enfance avant de se retrouver des années plus tard. Elle raconte qu’ils ont même déjà formé un couple pendant une semaine lors de leur enfance. Comme quoi les vrais amours finissent toujours par se rejoindre !

 

Au final, au cœur de cette communauté soudée, nous vous invitons à passer, le temps d’un repas, à échanger sur vos souvenirs de jeunesse. Qui sait, peut-être aurez-vous envie vous aussi de vous replonger dans des désirs de gamins oubliés ?

Ouvert à l'année

Terrasse

Paiement par carte

Menu pour emporter

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

More from this employer
Le Mirel
11 juillet 2023